Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » RDC scandale sur ce qu’a dit le Ministre porte-parole du gouvernement sur l’invalidation des candidats

RDC scandale sur ce qu’a dit le Ministre porte-parole du gouvernement sur l’invalidation des candidats

Le Ministre congolais RDC Lambert Mende a dit à la chaine nationale de télévision RTNC sur la question de l’invalidation de l’ancien premier ministre congolais Badibanga : << À l’époque où Monsieur Badibanga a été nommé premier ministre, comme au temps où Monsieur Moïse Katumbi a été élu gouverneur ou même et même investi gouverneur par le Chef de l’Etat, nous étions sur le système de la déclaration. On se fiait sur l’honneur des personnes qui déclaraient d’elles-mêmes:

« Je déclare sur mon honneur que je suis de nationalité congolaise ». Et on préférait croire les gens sur parole.

Après, le législateur est intervenu entre-temps. Il y a des dispositions de cette loi qui ont été revisitées par les législateurs: par l’Assemblée nationale et le Sénat qui chargent maintenant l’administration électorale ainsi que les cours et tribunaux de veiller à ce que ceux qui ne disposent pas de la nationalité congolaise soient écartés. Qu’on ne fasse plus foi seulement aux déclarations parce que l’Etat a été victime des déclarations. Un Katumbi qui a pu être investi gouverneur sur la foi d’une fausse déclaration, un Badibanga également. Et peut-être Badibanga a été écarté de la primature pour cette raison là. Et maintenant que cette loi est passée, nous appliquons la disposition légale actuelle ». >>

Voici des propos tenus par un ministre porte-parole d’un gouvernement, qui souligne très bien : « On se fiait sur l’honneur des personnes qui déclaraient d’elles-mêmes ». On lui pose une question sur Badibanga, mais il répond encore sur Moise Katumbi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*