Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » RDC – Lubumbashi : la police se démêle d’effacer les traces dans le camion à présenter à la mairie pour justifier le décès du jeune de l’UNAFEC.

RDC – Lubumbashi : la police se démêle d’effacer les traces dans le camion à présenter à la mairie pour justifier le décès du jeune de l’UNAFEC.

Comme cela était déjà annoncé, le décès du jeune de l’UNAFEC, KALABO MWEBE, suite aux coups et blessures au niveau du commissariat général de la police; et les arrestations du chauffeur du camion transportant d’une certaine de chaises, générateur et podium, ainsi que le reste des 6 autres jeunes, la police se démêle d’effacer les traces en déchargeant rapidement ces effets et chargeant dans le camion des pneus, bidons de carburant et pierres toute la nuit du lundi 03 septembre au mardi 04, à présenter ce jour 04 septembre 2018 à la mairie de Lubumbashi pour justifier le décès du jeune de l’UNAFEC.

L’opinion publique se pose la question de savoir pourquoi le corps du jeune est sévèrement gardé à la morgue de l’hôpital Sendwe par la police et que la famille du défunt n’y a pas droit d’accès?

Et où seraient gardés le chauffeur et les jeunes torturés depuis samedi 01 septembre?

Rappelons que le coordonnateur régional de la plateforme ENSEMBLE avait dit au cours de sa récente interview que la police serait devenue une faction de FCC afin d’anéantir l’opposition dans le Katanga.

Les pratiques habituelles

Rappelons que les mêmes pratiques de la police se coïncident:
– Extirper les corps de leur victimes;
– Confisquer les corps pour flouer les traces;
– Simuler une mise en scène pour justifier leur forfait.

Demandons à L’opinion tant nationale qu’internationale de veiller à ce que les bourreaux soient traduits en justice internationale pour que la paix règne en RDC.

LA LUTTE CONTINUE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*