Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » Scandale en RDC : Les Professeurs signent « l’appel des Univesitaires Congolais » en soutient à la candidature d’Emmanuel Shadary

Scandale en RDC : Les Professeurs signent « l’appel des Univesitaires Congolais » en soutient à la candidature d’Emmanuel Shadary

Nous qui croyions que les universités étaient apolitiques, mais malheureusement sous Joseph Kabila et avec ses professeurs qui ont remplacé le ventre à la place du cerveau, nous ne pouvons vivre que ces scènes en RDC.

Les professeurs des differentes universités du pays ont déclaré ce samedi 08 septembre leur soutien à Emmanuel Ramazani Shadary à la présidentielle du 23 décembre prochain. C’était au cours d’une grande rencontre entre les hommes de science et le candidat du Front commun pour le Congo à l’hôtel Sultani dans la commune de la Gombe.

Les professeurs d’université disent trouver en Emmanuel Ramazani Shadary, le meilleur profil de tous les candidats présidents de la République. Ils reconnaissent en lui l’étoffe de celui qui peut développer le pays en s’appuyant sur son profil académique notamment.

Prenant la parole au cours de cette conférence, le Professeur Elikia Mbokolo a dit de Shadary « un candidat qui marque la rupture ». Il le voit déjà président, d’où l’opportunité saisie par cet érudit pour exposer à leur hôte les problèmes majeurs de l’enseignement universitaire en RDC.

Le dauphin, comme on l’appelle depuis sa désignation comme candidat, a dit prendre en compte tous les désidératas de ses « maîtres ». Promesse faite : il fera de l’enseignement universitaire et de la recherche les piliers de son programme gouvernemental. Chef de Travaux et doctorant en Sciences politiques à l’Université de Kinshasa, Emmanuel Shadary a remercié les professeurs pour le soutien lui apporté. Il leur a demandé un accompagnement sans faille jusqu’à la victoire ultime.

La cérémonie a été ponctuée par la lecture de « l’appel des universitaires congolais ». Document signé par les Professeurs des universités en guise de soutien à Shadary mais aussi d’interpellation de toute la classe politique à la responsalibilité dans ses faits et gestes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*