Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » RDC : La machine à voter en simulation à Idjwi au Sud Kivu met toute la mafia de la Ceni de Nangaa à nu

RDC : La machine à voter en simulation à Idjwi au Sud Kivu met toute la mafia de la Ceni de Nangaa à nu

Les compatriotes des provinces nous écrivent concernant la simulation de la machine à voter par les agents de la Ceni à Idjwi : « Le samedi 15 septembre, les agents de la Ceni ayant invité les chefs des localités et membres de la société civile d’Idjwi ont organisé un exercice pour simuler les élections. Là, nous sommes à Rambo à Idjwi Sud. 20 personnes se sont présentées pour participer à l’exercice. En fin de compte, la machine a donné le résultat de 23 personnes. Un candidat qui a été voté par une personne a obtenu 4 voix. Un autre voté par une personne, la machine lui a donné 2 voix. Cette machine à voter n’est pas donc fiable :

  • 20 personnes présentes – la machine donne le résultat de 23 personnes
  • Une personne vote – la machine donne quatre voix
  • Une personne vote – la machine donne deux voix

Ce qui est grave est que ce n’est pas seulement le temps dont chaque électeur a besoin de voter avec la machine, mais cette machine donne des résultats qui ne concordent pas aux informations données.

Pourquoi alors certains s’agitent quand des vérités sont révélées ? Tout s’est passé sous les yeux de Liévin, le chef d’antenne de la Ceni territoire d’idjwi et de papa Muguma l’officier d’état civil de la chefferie. »

Hier profitant du séjour de Maître Néné de la CDJP à la paroisse de Kashofu les agents de la Ceni ont voulu faire le même exercice devant son auditoire, là les machines n’ont même pas fonctionné, malgré toutes les tentatives. Emmanuel Ndimwiza Muronyi activiste du mouvement CASC à Idjwi est accusé d’être auteur de cette contestation. Il est ménacé par l’ANR et vit en cachette pour le moment.

À suivre…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*