Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » RDC : Ngoy Kansaji et l’aéroport de Mbuji-Mayi au Kasai Oriental, qu’est-ce qui se passe ? Du trafiquant de diamant au Gouverneur !

RDC : Ngoy Kansaji et l’aéroport de Mbuji-Mayi au Kasai Oriental, qu’est-ce qui se passe ? Du trafiquant de diamant au Gouverneur !

Ngoy Kasanji est le fameux gouverneur au Kasai Oriental en RDC depuis les années 2007 jusqu’à nos jours ! Depuis sa présence à la tête du Kasai Oriental, cette province, jadis très vivante et prospère, mais qui n’arrête point sa descente aux enfers, au sens figuré comme au propre. Le ciel de Mbuji Mayi qui connaissait le ballet des avions qui atterrissaient et puis ceux qui decollaient même les vols de nuit, présente aujourd’hui une figure de parents pauvres et qui a vieilli et fini. Un hasard, ici c’est le cas de le dire, fait l’histoire au Kasai Oriental.

Ngoy Kasanji est devenu gouverneur du Kasai Oriental par le biais de son diamant célèbre qui a été confisqué et vendu par Laurent Désiré Kabila de son vivant, et suivez mon regard.,LD Kabila comme Ngoy Kasanji, à quelques exceptions près, furent proches, dans l’agir. LD Kabila faisait de l’or, et autres matières premières dans la brousse de Hewa Bora, et Ngoy Kasanji, lui, faisait le diamant. Bref, LD Kabila assassiné en 2001, est doc parti. Et par la suite, Joseph Kabila viendra faire du trafiquant Ngoy Kasanji un gouverneur de cette province au coeur géographique de tout le Congo RDC. Il y est l’ombre de lui-même Ngoy Kasanji, rien ne pousse de la terre du Kasai Oriental depuis que le fameux trafiquant devenu gouverneur existe à la tête de ladite province. Toutes les infrastructures au Kasai Oriental sont détruites, ruinées. Cette province manque de tout !

Pas de routes même en pisé, pas d’adduction d’eau potable, pas d’électricité, la MIBA qui est l’unique société, où la colonne dorsale qui faisait le bonheur du Kasai et du Congo RDC n’appartient qu’à l’histoire aujourd’hui. La MIBA a été juteuse et a donné un éssentiel dans la fameuse guerre qui a opposé le Congo RDC au Rwanda en 1998. Lisez la fameuse : « L’éffort de guerre ! » qui a agénouillé la MIBA depuis 1997 – 1998, et c’est jusqu’aujourd’hui. Le charoi automobile de la MIBA par exemple a été emporté à Kinshasa. Bref aujourd’hui, par exemple, l’aéroport de Mbuji Mayi, l’unique porte d’entrée au Kasai Oriental est dans un état que les avions ne peuvent plus atterrir, il est déchiqueté. Les nids de poules y ont élus domicile de manière inouie, et comme si tout cela ne suffisait pas. Les érosions viennent s’emparer de l’aéroport de Bipemba.

Et le gouverneur Ngoy Kasanji, doyen des gouverneurs de son état au Congo RDC, pleure et ses yeux sont constamment tournés vers Kinshasa. Il sollicite de l’intervention du ministre des finances, de transport et autres RVA. Qu’est-ce que Kinshasa a déjà fait pour le Kasai Oriental dans le passé ? Et pendant que l’aéroport se dégradait, où Ngoyi regardait-il pour se mettre à boucher les nids de poules et autres érosions avec : quelques sacs de ciment , une brouette et un arrosoir des fleurs  ? Comme Ngoy le fait aujourd’hui et soleil battant !

 

 

Tenez ! Ngoy offre toutes les fois qu’il apparaît en public et parlant du Kasai oriental que des images misérables ! D’un pleurnichard avec la main tendue constamment à Kinshasa ! C’est une bonne chose ! mais seulement voilà que fait-il Ngoy Kasanji avec les recettes locales et autres fonds des péréquations annuels en provenance de Kinshasa selon la constitution du Congo RDC ?

Ngoy serait-il plongé dans l’opération retour sempiternel consistant à retourner une grande partie de fonds que Kinshasa envoie dans les provinces pour leurs fonctionnements et constructions en regard constitutionnel ? Non ! Kasai oriental mérite mieux ! Tout est rudimentaire au Kasai Oriental dans les moments.《à bon mentir qui vient de loin ! 》

Kabila, le chef à Ngoy, dit à la face du monde (l’Onu), que le Congo est debout et est engagé dans :《l’émergence , dans le développement》, tous azimuts, pouf ! 《L’émergence》: est où comme 《les cinq chantiers et puis la révolution de la modernité ?》

l’émergence étant devenu un concept magique et passe partout que Kabila prononce à tout bout de champ ! Est-ce à tort ou à raison que Kabila parle-t-il ainsi ! Kabila en sait-il le sens du concept émergence ? (je pose simplement la question !)

 

Le gouvernement Kabila et tous les scouts à Kabila à travers le Congo sont des médiocres. Le cardinal Monsengwo ne s’est nullement trompé en appelant aux congolais à ce que :《les médiocres dégagent  !》L’illustration frappante est encore au Kasai Oriental.

Les médiocres sont connus : Kabila et tous ceux-là qui l’entourent : Tshibala, She Okitundu, Mende, Minaku, Thambwe Muamba, Kengo, Oly Ilunga, Kapika, Mushobekwa, Atundu, Kikaya, Bitakwira, Bahati, Lumanu… Nangaa, etc…!

L’aéroport de Bipempa à Mbuji Mayi se meurt tout doucement après avoir rendu d’énormes services au président Mugabe au Zimbabwe par exemple lorsque les avions faisaient nuitamment des rotations avec le diamant de Tshibwe : de Mbuji Mayi à Harare, ne sont que de mauvais souvenirs (1997-2007) !

Qui dira qu’il n’a pas été informé ?

Albert

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*