Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » Alerte : Des ressortissants du Moyen-Orient avec des passeports RDC en route pour les Etats-Unis via l’Amérique centrale. Pour des actions terroristes ?

Alerte : Des ressortissants du Moyen-Orient avec des passeports RDC en route pour les Etats-Unis via l’Amérique centrale. Pour des actions terroristes ?

Situation :
Il existe un risque très élevé d’activité terroriste en RDC. Les entreprises libanaises associées au Hezbollah sont l’un des plus grands bienfaiteurs de Joseph Kabila. Un certain nombre de terroristes et de financiers présumés ont travaillé directement avec Kabila. Ils opèrent sur la plus grande échelle, fournissant de la nourriture; ce qui est une occasion idéale pour la contrebande d’uranium et de pierres et de minéraux non certifiés. Kabila vend depuis longtemps de l’uranium à des financiers du Hezbollah, c’est bien connu de tous.

Il y a deux mois, mes sources au ministère de l’Intérieur ont rapporté que le ministre de l’Intérieur de la RDC, Henri Mova Sakanyi, avait vendu et délivré plus de cinquante passeports de RDC à des ressortissants du Moyen-Orient, à la demande de Kabila. Selon mes sources à l’aéroport de N’djili, après avoir reçu leurs passeports, les ressortissants du Moyen-Orient se sont rendus en deux groupes en Amérique latine. Les groupes sont partis une semaine à l’autre. Ils sont partis de l’aéroport de N’djili (aéroport de Kinshasa) et de l’aéroport de Maya – Maya (aéroport de Brazzaville). Selon mes sources, les détenteurs de passeports ont pris l’avion pour l’Équateur, un pays qui n’exige pas de visa pour les détenteurs de passeports de la RDC.

Déclaration du président des Etats-Unis, Donald Trump sur une situation d’urgence nationale concernant la situation en République démocratique du Congo.              (Text of a Notice on the Continuation of the National Emergency with Respect to the Democratic Republic of the Congo… FOREIGN POLICY   Issued on: 

Le président des Etats-Unis avait ordonné des mesures connexes bloquant les biens de certaines personnes contribuant au conflit en RDC. Il a donc pris cette mesure pour faire face à la menace inhabituelle et extraordinaire sur la politique étrangère des États-Unis constituée par la situation en République démocratique du Congo ou en relation avec celle-ci, qui a été marquée par des violences et des atrocités généralisées et continue de menacer stabilité régionale. Le président avait pris des mesures supplémentaires pour remédier à cette situation d’urgence nationale dans le décret 13671 du 8 juillet 2014.

Le président Trump a ainsi fait savoir maintenant que l’urgence nationale déclarée dans l’Instruction 13413 du 27 octobre 2006, telle que modifiée par l’Instruction 13671 du 8 juillet 2014, et les mesures adoptées pour faire face à cette situation d’urgence pour la RDC doivent rester en vigueur au-delà du 27 octobre 2018. La situation en République démocratique du Congo ou en relation avec celle-ci continue de représenter une menace inhabituelle et extraordinaire pour la politique étrangère des États-Unis. « Par conséquent, conformément à l’article 202 d) de la loi sur les urgences nationales (50 USC 1622 (d)), je poursuis pendant un an l’urgence nationale en ce qui concerne la situation en République démocratique du Congo ou à l’égard de celle-ci déclarée dans le décret 13413, tel que modifié par le décret 13671. » Cette déclaration du président des Etats-Unis, Donald Trump confirme une situation d’urgence nationale concernant la situation en République démocratique du Congo. Via https://www.whitehouse.gov/briefings-statements/text-notice-continuation-national-emergency-respect-democratic-republic-congo/

Évaluation:

Le gouvernement des États-Unis devrait s’employer résolument à demander pourquoi Kabila a vendu cinquante passeports de ressortissants du Moyen-Orient issus de la RDC alors que la caravane commençait à traverser l’Amérique centrale jusqu’aux États-Unis. Le gouvernement des États-Unis s’inquiète de plus en plus de savoir si les associés de Kabila prévoient s’infiltrer dans la caravane et trouver une voie pour entrer illégalement aux États-Unis. Kabila contrôle tous les intérêts en RDC et permet le financement du terrorisme. À présent, ses actions ont aidé des terroristes potentiels à entrer illégalement aux États-Unis.

 

AfricaTopNews

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*