Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » Le choix de Martin Fayulu est le choix de la raison, de la constance, de l’ambition, de la probité, la patrie d’abord, le parti après. La RDC devient l’otage d’une caste ethnico-tribale

Le choix de Martin Fayulu est le choix de la raison, de la constance, de l’ambition, de la probité, la patrie d’abord, le parti après. La RDC devient l’otage d’une caste ethnico-tribale

C’est pathétique ! En vertu de quoi l’Udps se targue le droit d’avoir obligatoirement Félix Tshisekedi comme le candidat unique de l’opposition ?  S’il n’est pas capable d’assumer sa propre signature au nom de son parti, qu’adviendra t’il quant à l’engagement du pays si un jour il gère les affaires de l’ état ? Où a t’il fait ses preuves ? C’est quoi son passé intellectuel et professionnel ? Sinon celui d’être le fils d’un certain eternel opposant, enterré loin de sa terre natale. Il doit apprendre avec les autres afin de comprendre les et subtilités et les méandres des négociations. L’ udps est, et reste la machine à créer des felons.

Étienne Tshisekedi à son époque, Badibanga, Tshibala, Mende, Jean Marie Kasamba, Shadari j’en passe et……….
Le Congo devient l’otage d’une caste ethnico-tribale avec comme leitmotiv la trahison afin d’intérêts claniques qu’individuels, laissant le pays exsangue et le Kasai et les autres provinces à feu et à sang. Des milliers de Congolais dans les fosses communes et les veinards, excuser du peu, sur les routes de l’existence incertaine ( exilés) . La balkanisation nous guette. Je pèse bien mes mots si notre lutte est nos partis et non pour notre PATRIE.
Notre lutte est bien entendu celle de la libération du Congo de la Kabilie et de ces alliés et non celle d’un clan des charognards et ses sbires en mal du pouvoir. Ce Parti moribond et tribal n’est juste qu’une variable d’ajustement dans l’échiquier politique Congolais. Ce Parti en particulier et le Congo en général doivent être géré par des têtes bien faites de surcroît patriotes et non par des têtes porteuses des chapeaux nostalgiques d’un certain héros dans l’ombre dont les buts premièrs sont la felonie et le sakoyotisme (culte de personnalité) pour les personnalités dont les qualités sont assurément incertaines
Le choix de Martin Fayulu est le choix de la raison, de la constance, de l’ambition, de la probité. Ce jour sa personne ne souffre d’aucune suspicion de quelques natures que se soient car ses pedigrees intellectuels, familiaux et professionnels sont bien connu.
Pour l’unité, la liberté et de l’épanouissement. Le Congo à besoin de tout ces enfants épris du patriotisme.
La patrie d’abord
Le parti après
Willie KUSOTA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*