Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » Chers étudiants congolais RDC, voilà comment nous sommes tués, assassinés et abandonnés à notre propre sort

Chers étudiants congolais RDC, voilà comment nous sommes tués, assassinés et abandonnés à notre propre sort

Chers étudiants congolais, voilà comment nous sommes tués, assassinés et abandonnés à notre propre sort. Aucune réaction positive de la part du gouvernement. Au Sénégal il y a eu un mort lors des manifestations estudiantines, le président Makysall est descendu sur le campus et a apporté des solutions, la même chose s’est aussi faite en guinée équatorial et leur président a aussi fait la même chose. Mais nous depuis tout ce qui se vit sur le campus de l’unikin, silence radio de la part du président ( d’ailleurs on ne sait pas s’il existe ), silence radio de la part de la primature (lui n’est préoccupé qu’a combattre le journaliste Peter Tiani pour des révélations faites sur ce qui se passe dans son domicile ). Alors que faire ?
Nous sommes à une semaine de la campagne électorale, et ce sont les mêmes personnes qui reviendront devant nous dans pratiquement 6 jours pour nous demander de voter pour eux. Le président de la république, le premier ministre, tous les ministres, les gouverneurs, toutes les autorités étatiques sont au FCC. Ce sont eux qui nous tuent simplement pour avoir revendiqué nos droits, ce sont eux qui n’arrivent pas à payer les professeurs pour que la grève soit levée, c’est sous leur règne que les bourses n’existent plus, c’est sous leur règne que le dollard est aujourd’hui à 1640, c’est sous leur règne que nos compatriotes sont chassés, massacrés, voir même tués, en Angola, au Congo, en Inde, en Turquie et partout dans le monde. C’est sous leur règne que nos mamans sont violés à béni, massacrés, tués, sans oublier ce qui s’est passé au Kasaï avec l’affaire Kamwina Nsapu pendant que le candidat du FCC shadary était encore ministre de l’intérieur… La liste de leur incompétente et médiocrité est exhaustive.
Mais ce sont les mêmes personnes qui veulent rester aux affaires, et nous entant qu’étudiants nous ne pouvons pas concevoir ou cautionner cela. Alors par conséquent nous lançons l’opération « JE *SUIS ÉTUDIANT CONGOLAIS, JE NE VOTERAI JAMAIS POUR LE FCC ». Nous voulons que tout étudiant, universités confondues s’approprie de cette initiative et que nous fassions une contre campagne du FCC. Tout candidat du FCC est ennemi de la république.

Alors chers soeurs et frères combattantes et combattants de lutte, faites circuler massivement ce message svp. Il faut en finir avec ces médiocres ; et nous y arriverons si nous fedérons nos forces.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*