Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » Le FCC de Joseph Kabila dans le dilemme en RDC pour les élections, il ne sait plus quoi faire

Le FCC de Joseph Kabila dans le dilemme en RDC pour les élections, il ne sait plus quoi faire

L’opposition congolaise par Fayulu et Fatshi ont pris en otage 25 provinces sur les 26 que compte la RDC laissant à Shadary une seule province, sa province natale le Maniema.
Dans ce contexte seule la machine à voter pourrait donner la victoire au candidat du FCC.
Nangaa sur qui tous les regards sont fixés ne sait plus exactement à quel saint se vouer lors de la proclamation des résultats si élections il y aura.

Proclamer victorieux Shadary tant contesté par la majorité des congolais et par la communauté internationale serait le début de la descente aux enfers pour la RDC.
Dans le haut-Katanga certains cadres du FCC regrettent le choix du dauphin Shadary qui n’est pas en mesure d’affronter les requins Fayulu et Fatshi malgré les soutiens de Kabila et de tous les haut-cadres du FCC,
Ils auraient souhaité selon eux voir une personne de la trempe de l’ancien premier ministre Matata Ponyo affronter les requins de l’opposition qui commencent déjà à bouffer leur dauphin Shadary avant même les élections.

Ce qui est perçu sur terrain pendant la campagne donnerait du mal à la CENI à travers Nangaa de proclamer Shadary vainqueur à moins bien sûr qu’il ne veuille mettre le feu aux poudres.

Un autre calcul fait pour éviter le bain de sang est de proclamer vainqueur l’opposant avec qui des contacts ont été préalablement établis pour le partage du pouvoir une fois élu président, mais des doutes persistent du côté du FCC concernant un probable volte-face du candidat de L’opposition une fois devenu président.

Le FCC ne sait plus vraiment quoi faire:
Reporter les élections?
Compter sur la machine à voter?
Compter sur le candidat de L’opposition?
Reporter les élections c’est déclencher la TSK (Transition sans Kabila)
Compter sur la machine à voter contestée par tous dont les résultats ne seront pas acceptés.
Compter sur le candidat de L’opposition dont le comportement sera inconnu une fois élu.
Kabila et son FCC sont dans des beaux draps.
Le siège de la CENI qui va être déplacé de Kinshasa vers lubumbashi est dans le plan de ce qui se prépare au vu et au su des congolais.
Vous êtes toujours informés à temps réel.

PURE VÉRITÉ

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*