Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » Lettre ouverte à M. Joseph Kabila, président de la République Démocratique du Congo

Lettre ouverte à M. Joseph Kabila, président de la République Démocratique du Congo

Téléphone : +243 998675469 RDC,
+1 831 258 4034 USA
Fax : +1 831 632 5144
E-mail : decafdinc.services003@gmail.com
le 17Decembre 2018
PO.Box 683, Monterey 95012.

LETTRE OUVERTE

A MR. Joseph KABILA KABANGE ,
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copies pour information aux:

1. Secrétaire d’Etat Américain,
2. Conseil de Sécurité des Nations Unies,
3. Président en exercise de l’union Africaine,
4. Ambassadeurs de la France et de la Belgique,
5. Docteur Dénis Mukwege ,
6. Cardinal Monsengwo Passinya,
7. A la Représentation de l’union Européenne en RDC.

Mr. le Président Kabila,

L’heure est grave,
ignorer cette réalité serait accorder de la chance au succès d’une catastrophe qui se dessine á l’horizon clairement manifestée par l’animosité et la méfiance observée dans le Chef des candidats qui battent campagne et ce, de toute part que ce soit dans l’opposition et même dans votre propre camp Mr. Le Président. Car il faut qu’on se le dise votre candidat ne fait pas le consensus au sein de sa famille politique.

Mr. le Président, aux grands maux dit-on il faut des grands remedes.

La situation politique actuelle présage un chaos quasi inevitable que seuls votre sportivité et l’esprit d’ouverture peuvent éviter. Et pour y arriver nous vous proposons ce qui suit:

A. Signez un décret mettant une fin immédiate au processus électoral en cours.

B. Invitez Le Cardinal Laurent Monsengwo Passinya et
Le Docteur Dénis Mukwege afin de leur proposer de conduire une transition qui aura pour but principal l’organisation d’un scrutin digne , transparent et démocratique car celui-ci n’en est pas un.

Non seulement cette initiative est salvatrice pour nombreuse raisons à savoir:
1. elle évitera le bain de sang qui résulterait de la contestantion des résultats car nous voyons qu’ á l’allure ou vont les choses aucun réultat ne sera accepté.
2. elle vous évitera d’être l’homme par qui le scandal arrive, car le peuple a tant souffert, lui éviter une enième guerre serait le plus beau cadeau de Noel et de nouvel an que vous lui aurez fait.

3. Dans le contexte de tension observée ci et là á travers le pays cette décision est la seule option qui vous reste et les deux personalités constituent le seul recours.

4. Enfin Mr. le Président , sans fausse modestie je suis convaincu que cette décision est tout ce qu’il y a de  » JUSTE A FAIRE » n ‘en déplaisent aux apprentis sorciers et aux coupe gorges des conseillers qui vous entourent, que dis je qui vous prennent en otage á cause de leurs intérêts personnels, se moquant éperdument de la souffrance de tout un peuple, un peuple qui a tant souffert á cause de la confiance qu’il a témoigné á votre famille depuis l’arrivée de l’AFDL conduite par votre père.

Mr. le Président, pour l’amour de Dieu, écoutez la voix de la raison plutôt que celle de la belliégrance qui ne conduira qu’á la ruine.

Dénis Mukwege et Mgr Monsengwo sont les seuls jusqu’à ce jour qui sont écoutés par cette classe de rapaces appellée á tort « classe politique « toute tendance confondue. Un conglomérat d’individus prêt à tout pour le pouvoir.

S’il vous plait mettez vos divergences de coté afin de sauver ce qui est encore á sauver. Ce peuple qui vous a acceuilli á bras ouvert alors qu’il ne vous connaissait pas a tant souffert et continue de souffrir atrocement dans sa chaire.
C’est pourquoi nous vous demandons de prendre votre courage á deux mains et de faire ce qui est de mieux á faire pour éviter pour une fois de plus des morts inutils.

De toutes les façons Mr. Le President il n’y a pas de honte á faire ce qui est juste.

Mr. Le Président, écoutez les conseils de ceux là qui ne visent que leurs intérêts egoistes a toujours été l’erreur fatale que vos homologues et prédécesseurs ont commis dans le passé, croyant faire confiance á des conseillers honetes alors qu’en réalité ils avaient á faire á des crock-morts, des flatteurs et aventuriers de mauvais goût.

L’example de Robert Mugabe qui était proche de votre défunt père aujourd’hui éjecté de son fauteil est palpant, combien de ses conseillers lui sont encore fidèles jusqu’au jour d’aujourd’hui ?

Jacob Zuma qui est aujourd’hui devant la barre au banc des accusés, tout seul devant la justice de Dieu, devant la justice de ce monde et devant sa conscience. Combien de ses conseillers sont assis avec lui devant le juge?
Servez vous de ces quelques examples dont les souvenirs sont encore frais dans nos mémoires.

Et comme nous avons suivi votre ministre en charge de la communication dire que le Gouvernement est préparé matériellement et humainement pour faire face á toute éventuelle contestation en tout cas nous pensons que son intervention sur les médias est une déclaration de la guerre.
Mais á qui déclare t-il la guerre Mr.le Président? Serait-ce ce que vous souhaitez pour le peuple Congolais?

Nos sources concordantes nous ont informé de la préparation par un groupe d’individus se faisant passer pour membres de l’opposition alors qu’ en réalité ils ont des ramifications au sein du gouvernement et plus précisement dans votre entourage immédiat.

Ils sont bien préparés et déjà infiltrés partout en provinces comme dans la capitale Kinshasa pour mener une opération de sabotage des institutions ainsi que de perpétrer des massacres sur des populations civiles innocentes.
Nous apportons á votre connaissance cette information car jusqu’á preuve du contraire nous vous accordons le bénéfice du doute, nous pensons que beaucoup des choses se trament derrière votre dos et par la suite ca vous colle et comme on dit qu’il n’y a pas de mauvaises troupes mais plutôt des mauvais chefs.

Toujours sur le même chapitre de motifs d’encouragement, Mr. Le Président, nous pensons que cette décision de laisser le Dr. MUKWEGE et le CARDINAL MONSENGWO organiser la transition est non seulement une occasion pour vous de redorer le blason de l’image de notre pays et prouver au monde entier que le temps du paternalisme politique est révolu , comme vous l’avez bien dit dans une interview accordée á une chaine anglaise que le Gouvernement Congolais n’a pas besoin qu’on lui dicte de l’extérieur ce qui est bien pour son peuple,

Eh bien saissez la balle au bond afin de poser un acte de bravoure et de souveraineté qui certes va déplaire aux ennemis de la paix mais qui du reste sauvera des vies humaines.

Je suis convaincu que c’est ce que ferait Mzee Laurent Désiré KABILA s’il était vivant en ce moment ou cette agitation fait déjà monter de l’adrenaline á quelques jours seulement des élections.

Des élections que nous voulions tous mais pas á n ‘importe quel prix car sommes nous tous témoins des ambuches qui se sont dressées sur le parcours et dont la derniere en date est l’incedie qui s’est déclaré dans les laucaux ou étaient gardés les matériaux destinés au déroulement des votes , mettant en moule le peu de crédibilité qui restait encore á ce processus qui ne tenait plus que par le besoin de voir les changement venir.

Ainsi, aux noms la Ligue des Avocats du Peuple, LAP en sigle, de

La DYNAMIQUE DE LA JEUNESSE DU GRAND KIVU DJGK en Sigle,

du MOVEMENT DE LA JEUNESSE CONGOLAISE POUR UN FRONT COMMUN, MJF en sigle

ainsi qu’ á celui du DEBOUT CONGOLAIS POUR UNE ALTERNANCE FORTE ET DECISIVE, DECAFD en sigle, une coalition de la Société civile congolaise mise en place en 2016 pour appuyer le processus électoral.

Mr. le Président Kabila, bien que je sais que vous connaissez les organizations ci-haut citées pour avoir soutenu vos efforts de retablir la paix sur toute l’étendue du territoire National telle était votre promesse de campagne de 2006, je voudrais aussi insister sur notre caractere d’indépendance et d’impartialité qui ont été á plusieurs reprises démontrées á travers les activités et cérémonies dont voici quelques illustrations :

1. Foire internationale de Kinshasa FIKIN , en 2006,lors d’une matinée politique organisée par le MJF dont j’assumais les fonctions de vice-présidebnt en charge de la politique, defense , securite et de la formation a la citoyenneté , nous vous avions offert un fauteuil symbol de pouvoir en guise d’encouragement pour l’ouverture politique dont vous aviez fait montre quand vous aviez accepté de partager le pouvoir avec les autres qui etaient en rebelion. Geste qui avait suscité tant d’espoire Cfr 1 + 4.

2. Fin 2006 á l’Hotel INVEST la LAP dont je suis le Président avait organisé une cérémonie de remise des diplome aux personalités et institutins ayant contribué á l’avancement du processus électoral, je vous ai déscerné un diplome de mérite pour l’ouverture democratique, tous les partis politiques avaient le droit de participer au processus électoral au même pied d’égalité.

3. En Afril 2007, au nom de la LAP je vous avais adressé un mémorandum dans lequel je contestais la sortie du Senateur JEAN-Pierre Bemba apres les affrontements entre votre garde rapprochée et la sienne, suite aux quels affrontements j’avais organisé au nom de la Ligue des Avocats du Peuple une marche pacifique dans la ville de Kinshasa, une marche qui s’étéait terminée sans casse ni acte de vandalisme enregistré. Une facon de vous dire comment nos membres sont tres disciplinsés.
4. En 2011 alors en séjours au KENYA mes sources m’ont informé des listes fictives lors des élections avec preuves a l’appui, je vous avais encore une fois adressé une lettre ouverte et j’ai tenue une conférence de presse au CLARION HOTEL de NAIROBI á laquelle étaient conviées toutes les missions diplomatiques accreditées au kenya y compris l’ambassade de la RDC . Dix jours (10) apres la Fondation CARTER a tenue un point de presse á kinshasa durant lequel l’orateur a mentionné les même chiffres que nous avions avancés précédement, ce ci pour vous dire que nos sources sont toujours fiables et dignes de confiance.

Cette liste n’est certes pas exhaustive, mais si j’ai tenu a vous rappeler ces quelques évenements de notre travailler de terrain, c’est tout simplement pour vous dire que contrairement á certaines associations qui donnent parfois l’impression d’etre instrumentalisées par des politiciens, nous par contre nous faisons le choix de la raison et du rationnel dans le respect strict de la dignité humaine et des lois et normes ntionales et internationales.

Nous pensons que la voix de la paix et du franch dialogue est le meilleur moyen de érsoudre les problemes.

Comme vous l’avez constaté nous oeuvrons toujours pour appuyer les valeurs de la démocratie, la paix et de la justice sociale.

Et puisque la sécurité et le bien être du peuple sont le cheval de bataille de notre combat, voila pourquoi en 2007 non seulement nous avions exigé qu’il y ait réparation c’est á dire l’indemnisation des victimes mais aussi nous avions reclamé que justice soit faite car nous croyons que la bonne réconciliation se fait dans le respect des lois et de la justice.

Dans le même ordre d’idées de l’appui au processus démocratique, en 2017 au moment ou ma tête était mise á prix jusqu’aujourd’hui d’ailleurs comme la chasse á la sorciere n’a pas cessé, au mois de mars 2017 j’avais bravé la peur et je me suis rendu au CONGO dans ma province d’origine le « Sud-Kivu » ou non seulement je m’était enrolé comme potentiel candidat á la présidentielle mais aussi comme électeur , á l’occasion d’une réunion publique au cercle sportif de Kadutu je me suis entretenu avec les jeunes, les femmes et la population en général qui avait besoin de notre avis par rapport aux élections , le jour suivant je me suis entretenu avec les représentants des associations et ONG en plus des mouvement des étudiants.

Et comme j’avais déjá été sollicité pour représenter notre coalition á la présidentielle de 2018, l’occasion m’etait alors donnée pour encourager la jeunesse et la population en générale de s’enroler massivement. Ceci pour vous dire á quel point nous avons toujours été disponible et disposé á prendre de risque lorsqu’il est question de l’intéret supérieur de notre nation.

Mr.le Président avec ces quelques illustrations j’espere que vous comprenez que ma proposition n’est pas basée sur des sentiments personnels ni motivée par un quelconque besoin de querelle , en plus vous comprenez que je ne suis pas un ignorant de la situation politique de notre pays et de ses dessous de table.
Nos informations sont sérieusement fouinées, elles font état d’un embrasement en cours de préparation, malheursement autour de vous actuellement il n’y a personne en qui nous faisons confiance comme ce fut á l’époque du Feu le Professeur Samba d’heureuse mémoire.

Sinon , quelqu’un comme Kimbuta qui etait et qui est encore Gouverneur de la ville kinshasa qui avait signé des autorisations pour permettre á mes équipes de mener des enquêtes sur les victimes des affrontements post-electoral de 2007 , le Général SABITI qui était le commandant de la ville et le colonel Kanyama aujourd’hui Général y compris vos services spécialisés vous diront combien grace au systeme de celulles de communication que nous avions mis en place nous avions éviter de justesse le pire á la ville aprés la publication des résultats.

En conclusion Mr. Le Président ,si vous ne prenez pas en consideration notre proposition de laisser le Dr. MUKWEGE et le Cardinal MONSENGWO s’occuper de la transition pour eviter éviter ce mal qui s’annonce plus profond qu’il ne l’est aujourd’hui, et puisqu’a notre avis celle ci est la seule et meilleure option qui vous reste ainsi non seulement vous en porterez toute la responsabilité mais aussi nous serons en droit de vous poursuivre en justice.
Nous vous porterons plainte pour haute trahison, négligence et refus d’apporter assistance á la personne en danger.

Et ici nous prenons á témoins en plus de ceux qui nous lisent en copies, l communauté internationale, peuple congolais et africain tout entier ainsi que le monde qui assiste impuissant aux affres des guerres inutiles qui ont fait des victimes inombrables et qui sement terreur et désolation et plantent le germe de l’engoisse, de la pauvrete et des épidemies.

Puisse Dieu bénir la République Démocratique du Congo et ses habitants.

A bon entendeur salut.

Dr. William f. CHIRICHIRHU,

*. Président de la Ligue des Avocats du Peuple,
*. Cordonateur de la Dynamique de la Jeunesse du Grand Kivu,
*. V.Président Honoraire du Mouvement de la Jeunesse Congolaise pour un Front Commun et ,
*. Président en Exercice de la Coalition de la societe civile congolaise le
DECAFD.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*