Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » RDC : Mise en garde très sévère à travers une lettre ouverte à Joseph Kabila et Félix Tshisekedi

RDC : Mise en garde très sévère à travers une lettre ouverte à Joseph Kabila et Félix Tshisekedi

Messieurs Kabila et Tshisekedi.

Dans la vie des Citoyens, Responsables que vous vous considérez il y a une ligne rouge qu’il faut éviter de franchir. C’est celle de mépriser le suffrage d’un Peuple dont la misère pendant plus de deux décennies est comparable à la traversée de désert du Peuple d’Israël pendant quarante années.

Monsieur Joseph Kabila,

Après d’âpres combats secondés par des pressions internationales incommensurables, le Peuple Congolais a pu arracher l’organisation des élections à tous les niveaux et surtout celle qui vous permettra de quitter le fauteuil présidentiel. Fauteuil à partir duquel vous lui avez causé du tort rendant ainsi, incertain son avenir.

Vous vous plaisez non seulement à tricher pour que la vérité des urnes ne soit pas connue mais pire encore dans votre jeu de calcul sanguinaire, vous vous apprêtez à opposer les populations congolaises entre elles.

Tenez, nous sommes au courant de toutes les manœuvres que vous orchestrez pour créer la zizanie au sein du Peuple Congolais. Bien qu’il vous ait été difficile d’accepter la défaite criante de votre Fretin Emmanuel Shadary aux élections présidentielles, vous approchez actuellement Félix Tshisekedi pour le convaincre d’accepter d’être le Premier Ministre d’Emmanuel Shadary que vous vous apprêtez à imposer au Peuple Congolais.

C’est dans ce cadre que se justifie le report de la publication des résultats provisoires de ces élections à la semaine prochaine et non pas comme initialement prévu ce dimanche 6 janvier 2019. Les raisons d’insuffisance de compilations des résultats ne sont que des raisons fallacieuses.

Le Peuple Congolais et compris la Communauté Internationale doivent le savoir. Ayant rencontré une fin de non-recevoir de la part de Félix Tshisekedi, vous avez changé de proposition.

Dans le nouveau plan B, vous lui proposez d’accepter d’être imposé au Peuple Congolais comme Président élu. En contrepartie, il s’engagerait à vous garantir la sécurité et vous confierait quelques postes stratégiques pour vous permettre de garder un œil sur les affaires de ce Pays et au bout de son mandat, vous reviendrez comme Candidat Chef de l’Etat.

Monsieur Félix Tshisekedi,

Nous voulons attirer votre particulière attention sur cette trahison au Peuple Congolais et aux idéaux prônés par votre défunt Père Etienne Tshisekedi que nous voyons venir de votre part.

Aidé par votre allié d’aujourd’hui, le serpent ancien, Vital Kamerhe (dixit Daniel Safu), vous vous êtes engagé auprès de la Kabilie d’accepter d’être imposé comme vainqueur de ces élections alors qu’au fond de vous-même, vous le savez, vous ne les avez pas gagnés et que c’est Martin Fayulu qui les a gagnées haut la main. Pire que ça, vous vous êtes engagé à jeter vos militants de Kinshasa dans la rue au cas où votre imposition provoquait de la part du Peuple une réaction violente. Ainsi, votre nouvelle alliance avec Joseph Kabila pourra maîtriser la situation à Kinshasa.

C’est ici que vous devez réfléchir deux fois avant d’accepter cette proposition somme toute satanique. Ne venez plus dire au Peuple Congolais que vous avez été envouté pour la deuxième fois.

Nous devons vous rappeler que le Feu Président Mobutu avait une puissance de feu qui pouvait mettre Kinshasa à feu et à sang mais, il avait usé de la voie de la sagesse car une guerre à Kinshasa allait engendrer des millions de morts. Il avait préféré quitter Kinshasa et laisser les troupes de l’AFDL entrer sans un tir de feu.

La responsabilité des troubles à Kinshasa que vous acceptez d’endosser vous conduira tout droit vers les portes de la Cour Pénale Internationale (CPI). Pensez un seul instant à la mémoire de votre regretté Père Etienne Tshisekedi. Vous voulez cracher sur sa mémoire. Non, cette dernière ne vous le pardonnera jamais. Nous vous prions de refuser cette offre de Joseph Kabila dont le seul objectif est de vous griller politiquement autant qu’il l’a fait avec plusieurs politiciens avant vous. Pensez à la réprobation planétaire que votre acceptation provoquerait. C’est dans les circonstances actuelles que se révèle un grand homme d’Etat. Décrochez votre téléphone et appeler Martin Fayulu pour le féliciter à l’occasion de sa brillante victoire ainsi, tu auras mis fin à ces suspenses et jeu de tricherie de Joseph Kabila.

Pourquoi vouloir être comptable de sa mauvaise gestion du Pays ? Le microcosme politique international est déjà au courant des résultats de ces élections. Quand les Amis du Peuple Congolais pré-positionnent des troupes militaires autour du Pays et somment à Naanga et sa bande à publier les résultats qui reflètent la vérité des urnes, vous devez en tirer toutes les conséquences. Vous voulez porter le sang des Congolais dans vos mains. Libre à vous d’accepter cette proposition de Joseph Kabila. Dans ces cas, vous devez également être disposé d’assumer les conséquences de vos actes irréfléchies teintés d’étroits sentiments tribaux.

Joseph Kabila a fini ses mandats y compris les prolongations obtenues frauduleusement.

Monsieur Joseph Kabila,

Vous n’avez plus voix au chapitre, pliez vos bagages et partez. Nous sommes en retard très sensibles pour le développement de notre pays. Nos enfants y compris les vôtres nous interpellent. Il est temps de répondre aux cris des millions de Congolais qui ne savent plus à quel saint se vouer.

A vous deux Joseph Kabila et Félix Tshisekedi,

Il n’y a rien qui puisse vous unir. Joseph Kabila est un rejeton issu d’une rébellion de l’AFDL qui a fini par tuer son  » Père  » Laurent Désiré Kabila  » et instaurer une dictature sanguinaire à la tête de la République Démocratique du Congo.

Quant à vous Félix Tshisekedi, vous êtes le fils d’Etienne Tshisekedi, le Mahatma Gandhi de la Politique Congolaise qui a sacrifié une partie de sa vie à la lutte d’affranchissement du Peuple Congolais contre toute forme de dictature. Les vraies causes de sa mort restent à élucider. Son Corps gît encore dans une chambre frigorifique mortuaire en Belgique par la seule volonté de celui qui vous fait des avances politiques actuelles. Humainement parlant qu’avez-vous de commun pour prêter foi à ces genres d’approches ?

Le Peuple Congolais attend votre appel Téléphonique à Martin Fayulu, qui demeure votre Frère avec qui, vous partagez le même objectif à savoir, mettre fin à la Kabilie.

Les Yeux des militants vous observent.

Source : CongoVox.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*