Accueil » ACTUALITÉS AFRIQUE » Manoeuvres de fraude, Clientélisme, Jalousie et Corruption à la Cour Constitutionnelle RDC dans le dossier UDPS Mukeba contre Wamu

Manoeuvres de fraude, Clientélisme, Jalousie et Corruption à la Cour Constitutionnelle RDC dans le dossier UDPS Mukeba contre Wamu

Les agissements de nouveaux dignitaires du régime issus du parti au pouvoir l’Udps du président Félix Tshisekedi Fatshi devant la Cour Constitutionnelle pour écarter une élue du parti a surpris. Avec la complicité de Jean-Marc Kabund et de Jacquemain Shabani, un avocat qui n’a jamais gagné un procès, le parti du président a tenté de voler la victoire électorale de la députée nationale trois fois élue de Kinshasa, Henriette Wamu Ataminia, en faveur d’un frère David Mukeba qui voudrait obtenir l’invalidation de Wamu devant la cour sachant avoir obtenu moins de voix que la pauvre dame.

L’action est signée Shabani qui a arrangé l’affaire avec un magistrat proche du parti. Vive l’état de droit. Sans avoir saisi la députée proclamée par la commission électorale avec plus de 6.000 Voix, la cour a même statué et pris l’affaire en délibéré. Tout a été fait en catimini et en défaveur de l’élue de la Funa qui crie à la sorcellerie et à la jalaousie. Son avocat a saisi les juges pour réparer cette violation de la procédure et de la loi.

Voilà l’Udps que Félix Tshisekedi a confié à Kabund dont le comportement ne cadre guère avec l’idéologie du parti. Bien dommage parce que Wamu la députée a été élue sur la liste de l’Udps. Doit on parler d’un premier acte de trahison?

Dossier à suivre !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*